EPO Chinoise

Aller en bas

EPO Chinoise

Message  Stephwabo le Mar 1 Jan - 5:43

L'EPO chinoise envahit le peloton



"Des coureurs m'ont raconté que de nouveaux produits circulaient", raconte le juge Benedetto Roberti

ROME Lui, c'est l'homme qui a démasqué Michele Ferrari. Alors, dans le milieu du cyclisme, Benedetto Roberti fait figure d'autorité quand il parle dopage. Sa confession à Tuttobici Magazine fait donc l'effet d'une bombe dans un sport qui pensait avoir ses années les plus noires derrière lui. Car le juge italien ne laisse pas de place au doute : pour lui, il est injuste de penser que la situation s'est améliorée ces derniers temps.

L'EPO chinoise, "star" des Jeux de Londres

"Des coureurs m'ont raconté que de nouveaux produits circulaient, parmi lesquels l'EPO Z" (appelé Retacrit sur le marché). "Il y a aussi une variété chinoise d'EPO sur le marché, qui a sans douté été la Reine des Jeux de Londres cet été. Enfin, il y a encore l'Aicar, qui arrive de l'Est sous forme de poudre."

Une nouvelle génération de managers

Le juge Roberti s'en prend ensuite à l'UCI : "La licence de l'équipe Saxo Bank devrait être enlevée. Bjarne Riis a avoué s'être dopé lors de sa victoire sur le Tour 1996. Pourquoi sa victoire finale n'est-elle pas supprimée ? L'UCI le laisse travailler comme si de rien n'était." Et d'ajouter, en guise de conclusion : "Nous avons besoin d'une nouvelle génération de managers. Tous ceux qui ont couru dans les années 80 et 90 sont un danger pour le sport." Soit une grande partie des directeurs sportifs du World Tour…

G. Gautier

© La Dernière Heure 2012
avatar
Stephwabo

Messages : 181
Date d'inscription : 27/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum