entrainement miracle chez Sky?

Aller en bas

entrainement miracle chez Sky?

Message  Stephwabo le Mer 27 Fév - 10:05

Annonce étonnante hier: pas de Paris-Nice, ni de Tirreno-Adriatico pour les coureurs de classiques chez Sky. Pourquoi? Sporza a été interviewer Kris Vandermieren, médecin sportif, pour en savoir plus. "Une confiance absolue en la science peut mener au succès d'une équipe".

L'équipe Sky a choisi, en vue des classiques de printemps, un stage d'entrainement plutôt qu'une préparation en compétition.

"Ils font le même choix que l'année dernière avec leur préparation pour le Tour de France. Pendant cette préparation, ils se sont dirigés vers Tenerife, où ils logent plus que probablement à plus de 2.000m d'altitude", explique Kris Vandermieren.

"L'avantage de cette préparation est que la production naturelle de globules rouges augmentera. Quinze jours après, ça produit un excellent effet".

"L'entrainement se passe à basse altitude, de préférence au niveau de la mer. "Live high, train low", cela s'appelle. Les entrainements et préparations pour les classiques sont tellement intenses et éprouvants qu'il est impossible d'en faire à 2.000m. Au niveau de la mer, c'est parfaitement faisable".

"Entrainement optimal, fraicheur maximale pour les classiques"
Il existe d'autres avantages pour les coureurs que l'augmentation des globules rouges.

"Ils encourent moins de risques de chute. Et leur condition peut être mesurée et contrôlée quotidiennement. C'est tout à fait impossible dans une course comme Paris-Nice".

"Dans une course par étapes il existe des facteurs sur lesquels vous n'avez aucune emprise, au contraire du stage d'entrainement. L'idée c'est un entrainement optimal avec une fraicheur maximale en vue des classiques".

"Souvent on voit des coureurs bien entrainés, mais avec une bonne dose de fatigue en plus. Sky choisit donc une autre approche".

"Confiance aveugle en la science"
"Les scientifiques savent aujourd'hui parfaitement ce dont un coureur a besoin pour gagner une classique telle que Milan-Sanremo ou le Ronde", continue Vandermieren. "Ils savent exactement quelle puissance les cyclistes doivent produire pour être dans le final d'une course".

"Grâce à cette approche scientifique, ils peuvent évaluer précisément où les coureurs Sky en sont dans leur préparation et ce dont ils ont besoin pour être au point pour les classiques".


"Un programme intense, cela apaise"
En mise au vert, les coureurs Sky ne peuvent pas se mesurer à la concurrence. Ne manquent-ils donc pas de rythme de compétition?

"Bradley Wiggins a suivi exactement la même préparation en vue du Tour de France. Il a suivi le programme dans les moindres détails. Wiggins a révélé après coup que cela exigeait une discipline infaillible, mais que c'est en même temps apaisant".

"Si cette méthode est utilisée avec la discipline nécessaire pour les classiques, cela pourrait être celle qui mène au succès".
avatar
Stephwabo

Messages : 181
Date d'inscription : 27/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum